lundi 25 janvier 2016

Tapis de jeu nomade

Voici un ouvrage que je souhaitais réaliser depuis longtemps : le tapis de jeu nomade de Laëtibricole, idéal pour trimbaler ou même simplement ranger les nombreuses figurines de mes garçons.


Après avoir réalisé la découpe de toutes les pièces durant ma pause déjeuner au travail, je suis passée à l'assemblage ce week-end. Et quel plaisir! J'ai adoré choisir différents imprimés, mixer les couleurs et voir le décor se former petit à petit. J'ai suivi le modèle de la créatrice au pied de la lettre, si ce n'est l'ajout d'un petit papillon en simili cuir doré, pour masquer un petit défaut dans l'un des arbres. 


J'ai réalisé les anses du panier en simili cuir doré. Pour les rubans, j'ai choisi un joli galon indien déniché l'année dernière aux puces des couturières.



Le tapis a été rapidement adopté et j'ai hâte d'en confectionner de nouveaux, avec des décors plus personnels peut-être.




Trousse multi-rangements

Après avoir aidé le Père Noël deux mois durant j'éprouvais le besoin de laisser ma machine de côté pendant quelques temps. Je l'ai retrouvée cette semaine, pour mon plus grand plaisir.

J'ai ainsi pu honorer une commande passée il y a plusieurs mois par une de mes chouettes collègues. Elle souhaitait une trousse à maquillage pratique, lui permettant d'organiser d'un côté les fards, de l'autre les vernis et au milieu, les pinceaux.


Comme ma collègue n'avait pas tari d'éloges sur l'ensemble simili cuir argenté et suédine grise, j'ai choisi de confectionner sa trousse avec les mêmes tissus.


Je me suis un peu inspirée du principe de la pochette de jeu de Laëtibricole, avec une trousse principale et un rabat dissimulant une petite poche zippée et un rangement pour les pinceaux (un élastique cousu en différents points pour créer des espaces de différentes tailles).




J'ai eu un peu de mal à concevoir le produit, n'ayant pas de tuto à disposition. Il a notamment fallu que je reprenne la poche intérieure que j'avais prévue trop petite. Mais une fois l'agencement des différents rangements imaginé, la réalisation n'a pas posé de problème particulier et je ne suis pas peu fière d'avoir créé cet accessoire unique!

jeudi 14 janvier 2016

Panoplie pour Top Chef

Parce que ma petite filleule aime concoter de bons petits plats quand elle joue à la dinette, je me suis amusée à lui confectionner une tenue de travail adéquate. Il me restait juste assez de tissu imprimé macarons, que j'ai doublé avec un uni mauve. J'ai pris un tissu vert anis à petits pois blancs pour réaliser les lanières du tablier.

Pour la toque, je me suis appuyée sur le tuto de Michael Miller en adaptant toutefois les dimensions au tour de tête de ma filleule et à la quanté limitée de tissu à ma disposition.

Je suis un peu déçue de ma toque qui est vraiment étroite. Heureusement, on peut l'élargir un peu grâce au système de scratch. Mais là encore, tout n'est pas parfait: j'ai cousu la partie accrocheuse du scratch sur le côté du bandeau qui se trouve contre la chevelure de ma petite cuisinière une fois le bandeau ouvert, ce qui peut conduire à l"arrachage de cheveux.
Le tablier, en revanche, me plait bien! Du coup, je pense en faire aussi pour mes garçons, qui visent au moins le titre de Meilleur Ouvrier de France, catégorie patisserie en pate à modeler.

Au pied du sapin (partie 3)

On termine la série des cadeaux faits main avec ce sac fourre-tout.

Les cabas façon Vanessa Bruno fleurissent sur la toile, je n'ai donc eu aucun mal à trouver les instructions pour en coudre un à mon goût. Je me suis notamment appuyée sur le tuto de By Amélo pour les dimensions.

Je souhaitais un sac qui se tienne bien, j'ai donc opté pour de la suédine, à l'extérieur comme en doublure. M'appuyant sur les couleurs souvent arborées par la destinataire de ce cadeau, j'ai choisi une suédine bicolore fuchsia/prune. 
Vu le plaisir pris à coudre cet ouvrage et le résultat final plutôt satisfaisant, il est très possible que je couse un nouveau cabas sur le même modèle, pour moi cette fois-ci!