lundi 21 septembre 2015

Rabbit girl

Et voici un nouveau lapin pour une petite super héroïne. Toujours le modèle Sacha de Laëtibricole, toujours le même plaisir à voir naître la créature! Le coton imprimé vient de Ma petite mercerie et la fourrure de chez Toto. Et maintenant, comme d'habitude, place au défilé!








mercredi 16 septembre 2015

Rock the cabas

Pour ce post, je prends mon courage à deux mains pour rattraper un peu de mon retard de publication et vous présenter quelques uns des cabas réalisés cet été.


1) Commençons par un cabas offert à la marraine de Georges, destiné à transporter ses livres de bibliothèque. Le tissu vient de chez Toto tissus, et le tuto, d'ici.

J'ai juste ajouté une petite poche intérieure pour y glisser la carte de bibliothèque.


2) Le deuxième cabas a été offert à la super nounou de Georges et Charlie pour son départ en vacances à la plage.

Je l'ai réalisé en toile transat enduite téflon en suivant à la lettre le tuto de l'accroche-coeur.

On ne le voit pas sur les photos, mais le sac renfermait un "kit apéro" composé d'une bouteille de rosé, de petits fromages secs et une petite terrine à la figue dont on m'a dit beaucoup de bien, le tout provenant de la boucherie Rantet dans le 1er arrondissement!


3) Toujours sur le modèle du cabas de l'Accroche-coeur, j'ai confectionné un sac à main pour ma maman dans ce joli tissu d'ameublement imprimé papillon, et dans un simili cuir beige très agréable à travailler.

J'ai simplement réduit de 10% toutes les mesures indiquées dans le tuto, hormis celles des anses que je voulais suffisamment longues pour pouvoir porter le sac à l'épaule.

En résumé, j'ai donc utilisé deux rectangles de tissus imprimé de 19 cm de haut par 40 cm de large + un rectangle en simili cuir de 29 cm x 40 cm pour le corps du sac, et un grand rectangle de  59x40 cm pour la doublure.

J'ai aussi modifié les instructions pour la réalisation des anses, dont le recto est en tissu et le verso en simili cuir.

J'ai ajouté une petite poche intérieure fermée par pression résine Kam.

Et enfin, ma grande fierté sur ce projet : la fermeture éclair ajoutée en haut du sac grâce au super tuto de nanicousette!

samedi 12 septembre 2015

Fort Boyard à la maison

Cet été, Georges a eu 5 ans. A cette occasion, nous avons organisé une petite fête à la maison, sur le thème de Fort Boyard, émission dont mon grand garçon est fan. Je partage avec vous quelques uns des préparatifs de cette après-midi.

Qui dit Fort Boyard, dit épreuves pour décrocher les clés permettant d'accéder à la salle du trésor. La première épreuve consistait à retrouver une clé dans une tente-chapiteau remplie de peluches.


La deuxième clé se trouvait au fond d'un vase. Pour la récupérer, les candidats devaient remplir le vase d'eau au moyen de petits gobelets et ainsi faire monter la clé avec le niveau de l'eau, jusqu'à ce qu'elle tombe hors du vase.

La clé suivante était dissimulée dans un ballon de baudruche placé au fond d'un panier. Pour la trouver, le candidat devait faire éclater tous les ballons situés au-dessus à l'aide d'une épingle à nourrice.

L'épreuve suivante consistait en un relais, pour récupérer la clé située au bout d'un parcours. Chaque candidat devait effectuer une portion du parcours en tenant une cuiller sur laquelle reposait un oeuf. Il s'agissait d'un oeuf incassable acheté au Bal Masqué mais les aventuriers n'y ont vu que du feu et la tension était palpable tout au long de l'épreuve!

La 5ème clé était cachée dans l'un de ces trois pots, contenant respectivement du riz noir de Camargue, du journal mélangé à des araignées et petites souris factices mais paraissant plus vraies que nature et enfin des vermicelles trop cuits.

Pour récupérer la 6ème clé, le candidat était muni d'une paire de ciseaux à bouts ronds et devait, les yeux bandés, couper le bon morceau de bolduc au bout duquel la clé était attachée.

Enfin pour la dernière épreuve, il s'agissait de récupérer la clé sous une cloche de verre ceinte de bougies chauffe-plat. Pour les éteindre, les candidats étaient munis de pistolets à eau. Ils s'en sont donné à coeur joie!

Une fois les 7 clés rassemblées, les candidats se sont confrontés au maître du jeu pour une série de duels : tour de passe-passe, jeu de hasard et blind test musical au xylophone.

Chaque duel remporté permettait à l'équipe de gagner un indice photo (renfermé dans un petit étui à bobine de fil). Les indices permettaient alors de découvrir la pièce dans laquelle se trouvait la guest star du jeu. A vous de deviner dans quel coin de l'appartement le Père Fouras se cachait!

Depuis son trône le Père Fouras a proposé une dernière énigme à l'équipe puis a guidé les participants vers le trésor.

Passons donc au trésor. 
Pour confectionner le coffre, j'ai recouvert entièrement (à l'extérieur comme à l'intérieur) une boîte à chaussures avec du papier de soie doré, collé au vernis-colle. J'ai ensuite ajouté quelques logos Fort Boyard imprimés depuis différents blogs et sites Internet. Le trésor se composait de bonbons, tatouages, avions en kit, bracelets lumineux et bien sûr pièces d'or.

Il y avait également une bougie, qui a conduit nos candidats vers le gâteau fort.
Pour le réaliser, j'ai acheté chez Monop' 2 quatre-quarts que j'ai taillés pour former le fort. J'ai recouvert l'ensemble de pâte d'amandes puis tracé les contours des pierres à l'aide d'un tube de sauce chocolat. L'intérieur du fort était garni de bonbons et de pièces d'or. Un butin d'une telle valeur pouvait susciter des convoitises. Heureusement notre tigre Tonton a pris très au sérieux son rôle de gardien du fort !

Voilà pour les coulisses de Fort Boyard! Je crois que les enfants étaient plutôt contents. Et nous-mêmes, adultes, nous sommes beaucoup amusés, pendant la préparation, mais aussi et surtout en accompagnant les enfants surexcités, depuis le début du jeu, lorsque les premières notes du générique ont retenti, jusqu'à la découverte du trésor!

jeudi 10 septembre 2015

Ça va swinguer!

Après plusieurs semaines sans poster, j'ai le grand plaisir de vous présenter mon tout nouveau sac :

Il s'agit du modèle "Swing" de Sacôtin pour lequel j'ai eu un vrai coup de foudre. A peine le patron acheté, je filais chez Toto pour m'offrir le simili-cuir doré qui me faisait de l'oeil depuis quelques temps! Pour l'intérieur, j'ai choisi un petit imprimé liberty romantique!

J'aime particulièrement la grande contenance de ce sac fourre-tout, qui reste bien organisé, notamment grâce à sa poche intérieure fermée, bien pratique pour y glisser les clés et la carte de bus.


Si je suis particulièrement fière de la pose de mes fermetures éclair intérieure et extérieure, en revanche je suis un peu déçue des finitions de ma bandoulière. Ma machine a refusé d'assembler les 4 épaisseurs de simili cuir et après avoir cassé 3 aiguilles et réenfilé plus de 20 fois mon fil, j'ai dû me résigner à réaliser les coutures à la main. Malheureusement le tissu a un peu souffert lors des nombreuses tentatives machine et reste un peu marqué.

Malgré cette déconvenue je suis ravie de ce projet. Le patron était vraiment bien fait, avec des petites astuces de couturière, et ce fut un réel plaisir de le suivre. Et je ne suis pas peu fière d'exhiber ce nouveau cabas dans lequel je peux faire rentrer toute ma vie, un peu à la manière de Mary Poppins!


Tout y rentre, vous dis-je!